Les cybercafés mis en place par SOS FEVVF


Les centres des jeunes ont été appuyés par la mise en place des cybercafés avec des comités de gestion. Par cette action, les jeunes disposent d’un cadre de loisir, d’apprentissage et de recherche. Ils sont ouverts au monde entier grâce à l’accès à internet et accèdent à des informations sur le genre, le phénomène de mariage des enfants et la santé sexuelle et reproductive.
Dans le cadre de ce projet financé par Oxfam, SOS FEVVF a mis à la disposition de ces cybercafés des moyens conséquents pour leur bonne marche.
Depuis le démarrage effectif des activités du projet, environ 60 filles sont formées en informatique chaque année, les filles connaissent l’utilisation de l’outil informatique, les connaissances des filles sur divers thématiques sont améliorées et elles participent mieux aux débats sur les réseaux sociaux (groupes WhatsApp, Facebook).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 1 =