GALS

Ces images illustrent la prise en compte de la question de l’égalité des sexes dans ce projet à travers une analyse de pouvoir entre les sexes. Les jeunes filles étant les principales victimes du mariage d’enfants, et étant également sujettes à des discriminations de genre (le mariage d’enfant en est une) sont privilégiés à hauteur de 70 à 80% en ce qui concerne les activités afin d’inverser la tendance en leur permettant de mieux s’affirmer et de pouvoir prendre eux-mêmes des décisions sur tout ce qui a trait à leur existence. Des approches comme l’édutainment et la GALS ont été intégrées dans le projet afin d’agir sur les normes sociales qui renforcent les inégalités entre les sexes et qui alimentent le mariage des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 15 =